10
novembre
2014

Comme tant d'autres, le métier de maquettiste a beaucoup évolué au fil des progrès technologiques. Ces vingt dernières années, certains outils sont devenus obsolètes, voire tombés aux oubliettes. Des années plus tard, la fouille de nos archives m'a permis d'exhumer un de ces outils : le Colortag.

 

 

Il fut un temps où les écrans d’ordinateurs et les imprimantes ne proposaient pas la couleur alors même que les logiciels de mise en page travaillaient en couleur. Comment présenter au client une prémaquette en couleur de son prochain magazine sans passer par l'étape très onéreuse du Cromalin couleur avec tirage de 4 films ? En recourant au Colortag !

 

Le Colortag est une sorte de fer à repasser miniature qui permettait de déposer, à chaud, sur la maquette papier noir et blanc une fine couche de couleur de la gamme Pantone© sur les parties à coloriser. L'opération était relativement aisée pour les textes, mais délicate et peu probante pour coloriser un à-plat.

 

 

Le Colortag

Le Colortag, un vrai savoir-fer à repasser !

 

 

On imagine aisément les contraintes du système Colortag : gestion du stock de feuilles de différentes couleurs, découpage délicat des feuilles de transfert, application à la température idéale de la semelle chauffante, système inopérant pour les maquettes en quadrichromie, etc.

Fort heureusement, nous avions les budgets suffisants pour faire imprimer les prémaquettes des magazines quadri dont nous assurions la conception et la réalisation.

 

Quelques mois après la création de l'agence Exotypie, arrivaient sur le marché les écrans à 1 million de couleurs et les imprimantes couleurs de bureau. Et le Colortag disparut…

 

 

Sous-Rubriques

Pas de coquille publiée depuis…
00
00
00
00
J H M S

Exotypie n. m. (gr. exô, au-dehors, et typie, impression).Se dit de l'ensemble des activités précédant l'impression ou la publication.